Depuis sa première création à Hawaï, l’Ironman ne cesse d’augmenter le nombre de participants et atteint actuellement plus de 1400 coureurs. Avec l’accroissement des participants, les organisateurs ont mis en place un système pour qualifier les participants. La capacité de résister à une course de 42 km fait partie des critères, d’où l’importance de pratiquer une course à pied devient nécessaire pour la compétition.

L’Ironman, le sport des combattants

Le concept d’Ironman a vu le jour à Hawaï en 1977 grâce à la conviction d’un commandant de la Navy appelé John Collins. Ce dernier décida alors de créer une épreuve qui regroupe en lui seul la natation, la course à vélo ainsi que la course à pied. Au départ, l’Ironman est réservé aux hommes les plus résistants dus à l’intensité des épreuves. Désormais, tout le monde peut participer aux épreuves comme les amateurs, les professionnels, les retraités voire même les étudiants. De plus, Ironman n’évoque aucune forme de discrimination de sexe et les informations sont disponibles sur le site de Bertrand Dattas. Elle s’adresse aux hommes et aux femmes qui désirent participer aux qualifications.

Quelles sont les différentes épreuves de l’Ironman ?

On peut dire que l’Ironman est un triathlon pas comme les autres puisqu’il rassemble 180 km de vélo, 3,8 km de natation et 42,195 km de marathon. Ces éléments engagent les participants à se préparer pour une telle épreuve vues les distances effrayantes qu’on peut observer. L’Ironman est donc une épreuve mythique ayant un caractère impressionnant et impose un certain respect. Il ne faut pas oublier le principe des organisateurs concernant le mode de qualification. Les participants doivent passer par une épreuve qui servira à se qualifier dans un classement.

Pourquoi est-il important de faire une course à pied pour l’Ironman ?

Le triathlon reste avant tout une épreuve d’endurance qui réclame de l’entraînement. La course à pied est un sport qui offre des avantages considérables surtout pour l’organisme. En effet, le corps en mouvement et les muscles qui se contractent sont bénéfiques pour la santé. Avec l’aide des mouvements, on peut ainsi accroître la fréquence respiratoire, devenir plus rapide et accéder facilement à une épreuve d’endurance.

La course à pied peut se réaliser au quotidien comme une séance d’entraînement. La majorité des participants témoigne de l’efficacité de cette course pour une compétition comme l’Ironman. Les participants pratiquent la course à pied dans le but de dépasser les limites lors des épreuves. L’objectif du coureur s’articule au niveau de l’augmentation de la capacité énergétique et la confiance en soi. La personne pratiquant la course sera plus confiante par rapport à la puissance de son corps. Cependant, il est important d’établir un planning d’entraînement en fonction du climat, de la durée et la distance de l’épreuve à parcourir.