La distance que vous trouvez difficile aujourd’hui à parcourir vous semblera facile un jour ou l’autre. Lorsque cela se produit, cela signifie que vous avez augmenté votre endurance. Nous ne disons pas qu’un marathon deviendra très facile, mais un jour vous regarderez en arrière et remarquerez que ce que vous trouviez difficile avant est devenu beaucoup plus facile. Au cours de cet article, Bertrand Dattas nous dévoile son secret pour augmenter son endurance en course à pied.

Il faut être consistant !

Pour augmenter votre capacité et être capable de courir plus longtemps que vous ne le pouvez maintenant, vous devez vous entraîner régulièrement. Un entraînement cohérent ne construira pas seulement votre base aérobie, mais augmentera aussi votre capacité aérobie (c’est-à-dire la quantité d’oxygène que vos muscles peuvent utiliser) et renforcera même vos muscles. Pour cela, vous devrez faire 3 à 4 séances par semaine pendant 30 minutes ou plus.

L’endurance nécessite une alimentation équilibrée

En tant que coureur, vous devrez vous concentrer les glucides. Ceux-ci doivent représenter entre 55 % et 65 % de votre apport calorique. Vous n’êtes pas obligé de manger une montagne de pâtes à chaque repas, mais soyez attentif à votre apport en glucides. Aussi, avant de partir, il est très essentiel de prendre un repas à base de glucides pour avoir assez d’énergie pour couvrir la distance. Si vous vous sentez fatigué, de mauvaise humeur ou incapable d’effectuer les distances prévues, augmentez vos glucides. Bertrand Dattas recommande d’opter toujours pour des glucides complexes comme les grains entiers, le riz brun et les flocons d’avoine plutôt que pour des glucides raffinés et des aliments sucrés qui feront grimper votre glycémie, une hausse qui est toujours suivie d’une chute. 

Il faut laisser le corps récupérer

Plus vous courez loin, plus vous mettez votre corps au défi. Vous devrez donc le laisser récupérer plus longtemps entre les séances. Une bonne récupération passe en premier temps par une bonne alimentation, des étirements et un sommeil de qualité. Pour cela, mangez un repas ou une collation de qualité contenant des glucides et des protéines dans les 30 minutes qui suivent la fin de votre course. C’est la période optimale de récupération où votre corps peut mieux absorber les nutriments.