Le triathlon mêle le vélo, la course à pied et la natation. Autant dire que vous avez besoin, pour le disputer, d’un équipement adapté à ce type d’épreuves. C’est pourquoi le choix de la combinaison est essentiel.

Pour se sentir à l’aise

Il existe, pour pratiquer, le triathlon, deux vêtements qu’il ne faut pas confondre : une combinaison spécifique, réservée à la nage, et ce qu’on appelle une trifonction, tenue adaptée aux trois épreuves. La combinaison triathlon est le plus souvent conçue dans un matériau spécifique, le néoprène. Il s’agit d’un type de caoutchouc synthétique. Il faut choisir une combinaison pourvue d’une couche de néoprène plus mince au niveau des bras. Ainsi, le sportif bénéficie d’une plus grande liberté de mouvement dans l’eau. Il est alors aussi à l’aise pour nager la brasse que le crawl.

Une nage plus facile

La combinaison de triathlon est obligatoire si l’épreuve de natation doit avoir lieu dans une eau dont la température est inférieure à 16 °C. En vous protégeant du froid, cette tenue vous permet de nager dans des conditions optimales. Elle garde votre corps au chaud durant toute l’épreuve. Et en plus de procurer une grande liberté de mouvement, ce type de vêtements de sport, quand il est bien conçu, apporte une aide appréciable au nageur. Pour cela, il convient de vérifier que le néoprène est plus épais sur les jambes et le bassin que sur les bras. Si le vêtement a été conçu de cette façon, c’est pour vous assurer un meilleur maintien sur l’eau. Restant davantage à l’horizontale, le nageur flotte mieux, tout en gardant les jambes immergées pour pratiquer certaines formes de nage, comme la brasse. Un autre élément, présent sur la combinaison, rend également la nage plus facile. En effet, la couche externe de la combinaison est conçue de telle manière qu’elle contribue à diminuer la résistance offerte par l’eau. Aussi le nageur glisse-t-il mieux dans le bassin.

Une combinaison qui s’enlève aisément

Bien choisie, une combinaison est donc un sportswear idéal pour affronter l’épreuve de natation du triathlon. Encore faut-il pouvoir la retirer facilement. En effet, sous la combinaison, portée pour la natation, vous avez revêtu la tenue trifonction, utilisée pour l’ensemble des épreuves. Il ne faut donc pas perdre de temps à enlever une combinaison qui colle au corps et résiste à vos efforts. Il faut alors choisir une combinaison dotée d’un système de fermeture adapté, appelé zip inversé, et dont la coupe, au niveau des bras et des chevilles, permette un déshabillage rapide. Par ailleurs, la combinaison s’enlèvera d’autant plus facilement qu’elle sera mieux adaptée à votre morphologie. Pour cela, il est essentiel de choisir une combinaison qui soit bien à votre taille. Si vous pouvez faire certains mouvements sans être gêné, cela signifie que la combinaison est bien ajustée, sans être trop serrée. Assurez-vous également qu’elle ne fait pas de plis. Si c’est le cas, c’est qu’elle est trop grande. De toute façon, vous nagerez mieux avec une combinaison à votre taille. Si elle est trop juste, votre nage en sera entravée. Vous pourrez même avoir un peu l’impression d’étouffer. Si, par contre, elle est trop large, de l’eau peut s’infiltrer dans la combinaison, ce qui peut s’avérer tout aussi gênant. Il faut donc essayer votre combinaison avant de l’acheter. On pourra même, parfois, vous proposer de l’essayer dans l’eau.